Prendre rendez-vous en ligneParisLyon

PROBIOTIQUES : Bienfaits et Comment les choisir ?

12 Oct 2022 Sabine Monnoyeur Hygiène de Vie & Remèdes Naturels

Très en vogue actuellement, les probiotiques, micro-organismes vivants (bactérie ou levures),  sont des alliés de notre santé et peuvent nous aider à améliorer de nombreux troubles, mais que croire des promesses santé dont sont gratifiés ces micro-organismes si nous les connaissons mal...

L’efficacité d’un probiotique est non seulement souche et dose dépendante, mais repose également sur d’autres critères indispensables à connaître pour faire les bons choix et ce que nous allons essayer de comprendre ensemble :)

probiotiques, micro-organismes, cellules

Les Probiotique : Définition & Origine

Le terme probiotique vient de grec biotikos, qui signifie « en faveur de la vie » !

L’OMS, elle, nous porte cette définition : « Les probiotiques sont des micro-organismes vivants qui, lorsque’ils sont administrés en quantité suffisante et avec la bonne association de souches, favorisent le développement et l’équilibre de la microflore intestinale et exercent ainsi des effets positifs sur la santé, au-delà des effets nutritionnels traditionnels ».

Nous pouvons donc considérer les probiotiques comme des modulateurs du microbiote intestinal permettant de donner un petit coup de pouce à notre organisme parfois chahuté par une hygiène de vie moyenne.

En effet, les variables qui constituent notre hygiène de vie, à commencer par l’alimentation, l’activité physique, la gestion du stress et des émotions ou encore le sommeil, puissants leviers sur lesquels nous pouvons agir pour améliorer et optimiser le fonctionnement de notre écosystème subissent les aléas de de nos modes de vies parfois un peu trop intenses…Et par conséquent, c’est tout notre organisme qui perd son équilibre !

Les Bienfaits des Probiotiques

Ces micro-organisme vivants ((bactéries ou levures), en rétablissant l’équilibre et l’activité de la flore endogène, améliorent globalement notre état, atténuent la fréquence et l’intensité des troubles fonctionnels digestifs tels que les douleurs abdominales, les nausées, les ballonnements, les gaz intestinaux, le syndrome de l’intestin irritable ou le transit mais aussi aide dans les infections respiratoires , les allergies et notre système immunitaire dans sa globalité.

 

Donc moduler la composition du microbiote intestinal par un apport spécifique en probiotiques pourrait ainsi contribuer, entre autre, à améliorer le confort digestif, mais pas que ! car ils peuvent exercer de nombreux effets par l’intermédiaire de divers mécanismes comme par exemple :

  • La perméabilité intestinale en renforçant les jonctions intercellulaires et donc en entretenant l’intégrité de la muqueuse.
  • Le système immunitaire en stimulant l’immunité innée et donc le production de messagers pro-inflammatoires nécessaires à l’activation des cellules phagocytaires. ( N’oublions pas que notre intestin regroupe 70% des cellules immunitaires… )
  • Un avantage anti allergie et anticarcinogène
  • Une prévention sur le maintien de la densité osseuse et l’ostéoporose
  • Une meilleur synthèse des nutriments, sources d’énergie pour les cellules intestinales et autres bactéries.
  • Modulation des troubles du système nerveux (anxiété, dépression…)
  • Une action favorable sur l’inflammation en générale : inflammation intestinale, migraines, dermatite atypique, diarrhées infectieuses…)

 

=> Mais n’oublions pas que nous sommes tous différents et que par conséquent, les effets des probiotiques ne sont jamais universel et dépendra des espèces bactériennes présentes et des tissus cibles :)

Prébiotiques, symbiotiques, probiotiques quels différences ?

Recette avec des probiotiques

# Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries ou levures) que l’on peut retrouver :

  • Sous forme de compléments alimentaires (gélules, cachets, poudre).
  • Dans l’alimentation :  légumes lacto-fermentés, pain 100% levain, Kefir, yaourts et fromages crus, tempeh et tofu lacto-fermenté, miso, kombucha, pollen frais…

 

# Les prébiotiques constituent la nourriture (les fibres) des « bonnes bactéries » de notre intestin.

Fibres solubles et insolubles (inuline, oligosaccharides, disaccharides, monosaccharides, etc.) que l’on peut retrouver dans un grand nombre d’aliments : légumes, fruits, céréales , noix et graines oléagineuses, pollen frais, micro-algues…il est donc inutile de se complémenter si notre hygiène alimentaire est équilibrée.

 

# Les symbiotiques contiennent une combinaison de pré et probiotiques et présentent donc les caractéristiques propres des probiotiques qu’ils contiennent.

 

Attention car dans le commerce, beaucoup de compléments appelés « probiotiques » sont en réalité des symbiotiques car le fabricant y a inclu des prébiotiques et cela peut ne pas correspondre à tous ! 

Car beaucoup de prébiotiques utilisés ne sont pas compatibles avec une intolérance aux FODMAPs, et peut donc aggraver certains troubles digestifs.

Nous ne pouvons pas parler Probiotiques sans zoomer sur notre microbiote !

image du système digestif

Définition du microbiote :

Grace à la multitude d’ouvrage et d’études consacrés à nos intestins, plus de doute aujourd’hui le microbiote intestinal est bien étroitement lié à la santé humaine !

L’organisme humain héberge des écosystèmes bactériens appelés microbiotes. Le plus connu étant bien sur le microbiote intestinal, il est l’ensemble des micro-organismes (batteries, virus, parasites, champignons…) non pathogène vivant en parfaite intelligence et faisant partie intégrante du système de défense de notre organisme. Il est principalement localisé dans l’intestin grêle et le colon. Des études indique d’ailleurs qu’un microbiote plus diversifié est associé à un meilleur état de santé.

Savez vous que notre intestin contient environ 100000 milliards de bactéries pesant plus de 2kg ! C’est tout de même 1000 fois plus que le nombre d’étoiles présentes dans notre galaxie !

L’ensemble forme donc un réseau intrinsèquement complexe d’interactions microbe-microbe et microbe-hôte, une symbiose avec l’organisme entier.

=> Bien sur, toutes les actions (voir plus bas) de notre microbiote sur notre santé ne sont possibles, ou tout du moins correctement réalisées, qui si celui-ci est sain !

 

Exemples Etudes : 

Lien entre Microbiote, cerveau et humeurs

Notre microbiote : L'origine de certaines maladies

Le microbiote, de découverte en découverte 

Quel est le Rôle de notre microbiote ?

1) Une fonction de protection vis-à-vis des germes pathogènes :

Par l’intermédiaire des nombreux métabolites qu’il peut produire ou réguler (acide biliaires, acide gras…), notre microbiote régule l’inflammation, la réponse immunitaire et le processus de nombreuses maladies.

Il joue également un rôle crucial dans l’imperméabilité intestinale, en ne faisant passer dans l’organisme que les nutriments autorisés. Un microbiote intestinal en mauvaise santé peut donc provoquer une mauvaise digestion. Et, surtout, il peut favoriser le passage dans l’organisme de certains aliments non reconnus qui provoqueront des allergies, des intolérances ou des troubles du comportement.

2) Une fonction métabolique et nutritionnelle :

Il aide aussi dans la production ou dans l’assimilation de micro-nutriments et vitamines en jouant sur une combinaison d’enzymes, (par exemple les vitamines B12 et K), maintient l’intégrité de notre barrière épithéliale et est également impliqué dans la régulation du système endocrinien, la santé mentale et bien sur comme nous le savons déjà dans la digestion !

3) Une fonction de stimulation du système immunitaire

Notre flore intestinale, fait donc partie de l’ensemble du système immunitaire intestinale car l’une de ces fonctions principale concerne donc la faculté d’agir comme une barrière contre les bactéries pathogènes. Et par conséquent, en cas de mauvaise alimentation, cette barrière peut se fragiliser…

D’ou vient notre microbiote et de quoi se compose t il ?

Dès notre naissance, l’écosystème bactérien intestinal participe à la mise en place de système immunitaire.

Au contact des lèvres de bébé avec le vagin de sa maman, le bébé va capter des bactéries et construire ainsi l’ensemencement de sa flore intestinale.

Ainsi dès les premières heures de sa vie, le bébé dispose de tous les éléments fondamentaux pour se défendre efficacement. Puis en grandissant, l’immunité de l’enfant va se developper, réagir de manière autonome pour in fine, devenir complètement mature autour des 7 ans.

Chaque individu à son propre microbiote, c’est un peu comme une emprunte digitale bactérienne, il est unique tant sur le plan qualitatif que quantitatif.

Plusieurs facteurs entrent en jeux quant à sa diversité, sa qualité et son activité métabolique : naissance naturelle ou césarienne, allaitement, médicament de la maman, qualité de la diversification alimentaire, hygiènes, environnement, vaccinations, acidité gastrique, anticorps, mucus…

Quant à sa composition complexe et personnel, notons tout de même que certains groupes bactériens semblent importants pour notre santé :

  • Les Bacteroidetes et les Firmicutes présent à 90% de la composition total d’un microbiote sain.
  • Les champignons qui en constitue moins de 1%

=> La composition de notre microbiote est donc crucial. Et si nous n’avons que très peu d’influences sur les facteurs intrinsèques (génétique, hormones, sexe…), maximisons nos chances sur les facteurs extrinsèques (habitudes alimentaires, niveau de sédentarité, contact avec les animaux, corpulence, maladie et antibiothérapie…) que l’on peut maitriser et modifier pour optimiser notre microbiote. Et d’ou l’intérêt de se supplémenter en probiotiques !

Lien entre notre microbiote intestinal et notre cerveau

Le saviez vous ? Notre microbiote intestinal et notre cerveau sont très copain !

En effet, c’est deux la façonnent notre santé en communiquant ensemble à chaque instant, liés par de nombreuses voies de communication bidirectionnelles.

Les intestins, notre 2ème cerveau, vous avez déjà du entendre ça ? Ça vous rappelle peut-être même un certain livre bleu

Nos intestins jouent un rôle crucial sur le fonctionnement de notre système nerveux, au point d’en impacter nos réponses au stress, à l’anxiété, à la mémoire, bref, à notre santé mental.

Et ceci est également valable dans l’autre sens…les anomalies des fonctions cérébrales affectent  la physiologie digestive et notre composition microbienne.

De nombreuses études ont montré que le microbiote déclenche des influx nerveux dans les neurones de notre cerveau par l’intermédiaire de ceux du système nerveux entérique et du nerf vague, acteur principal véhiculant l’info nerveuse dans le sens intestin-cerveau. Considérant même ce fameux nerf vague comme facteur déterminant de la santé !

Nos troubles neurologiques (Parkinson, Alzheimer, anxiété, dépression…), ne sont plus considérés que « maladie mentales » mais résultent également de déséquilibre physiologique qui pourraient bien démarrer dans nos intestins !

Composition des probiotiques

Les probiotiques sont composés de différentes souches de ferments lactiques permettant de répondre à différents besoin, comme par exemple le déséquilibre du microbiote intestinal, le contrôle du poids, les désagréments liés au syndrome de l’intestin/colon irritable, les infections de la muqueuse gastriques, les défenses immunitaires, les déséquilibre du microbiote vaginale ou encore les déséquilibre de microbiote infantile.

Lors du choix de ses probiotiques attention également à ce que la qualité de ceux-ci soient résistantes aux sucs gastriques et sels biliaires…

Toutes les souches n’ont donc pas les mêmes propriétés. certaines contribueront à rééquilibrer la flore, d’autres amélioreront le transit, certaines favoriseront l’absorption des minéraux et vitamines, ou encore renforceront l’immunité

Chaque souche possède des propriétés spécifiques. Il n’existe donc pas un probiotique universel. A chaque problématique de santé correspond, le cas échéant, une souche ayant été testée et ayant démontré son efficacité.

Leurs effets dépendent donc de la souche bactérienne bien sur, mais également de la dose, qui pour être active, doit être au minimum d’1 milliard de batteries.

Voici une petite liste non exhaustive, des différents ferments lactiques que l’on retrouve bien souvent en fonction des différents troubles :

=> Les probiotiques représentent donc une solution santé spécifique ! Toute auto-médication n’est pas recommandée, chaque personne est différente et je vous invite à vous rapprocher de votre naturopathe pour un programme en adéquation avec vos besoins.

Probiotiques : Comment bien les choisir ?

1/ Le nombres de bactéries : ils contiennent au moins 2 milliards de bactéries (c’est vraiment un minimum)

2/ Choix des souches : Vérifiez que ces souches ont été étudiées et les effets démontrés

3/ Stabilité de la souche : Caractéristique de la souche, packaging protecteur, choix des autres ingrédients…tous les paramètres qui garantissent la viabilité du probiotique dans l’environnement ambiant dans le temps,

4/ Adhésion à la muqueuse intestinal : Une bonne adhésion permet d’optimiser l’interaction entre les bactéries du microbiote et les systèmes liés, par exemple le système immunitaire.

5/La gastro-résistance : ils doivent être résistant aux sucs gastriques, sels biliaires, acidité de l’estomac, enzymes digestives…Si elles ne résistent pas, elles n’atteignent pas l’intestin grêle et le côlon vivantes et ne pourront pas exercer leurs effets bénéfiques

6/ La Traçabilité : Privilégiez des laboratoires naturels maitrisant le sujet et controlés régulièrement. La aussi, je vous conseille de vous rapprochez de votre naturopathe :)

Je vous recommande les gamme de probiotique du Laboratoire Copmed, de très belle qualité et hautement disponible pour votre organisme 

illustration probiotiques dans l'alimentation

Quelle est la durée pour une cure de probiotique ?

Comptez 3 mois !  pour que les bienfaits s'installent.

En effet, les bonnes bactéries ont besoin d’un peu de temps pour coloniser votre système digestif, éliminer les mauvaises bactéries et diminuer l’inflammation.

Mais bien sure, celle-ci peut varier  en fonction de vos symptômes et de l’état de votre flore intestinale.

Bien souvent, il sera également nécessaire d'assainir avant la prise de probiotique ou encore de travailler sur la muqueuse intestinale, mais ça, votre naturopathe vous expliquera et vous donnera le programme adapté à vos maux. 

N'oubliez pas non plus que la prise de probiotique ne peut être efficace sans des efforts concernant votre alimentation et votre hygiene de vie...

Et sachez aussi que, les probiotiques sont  à prendre de préférence à jeun le matin. 

Quand & pourquoi faire une cure de probiotique ?

En temps que Naturopathe, spécialisée sur les problématiques du digestif,  je ne peux que vous recommander de réaliser une à deux fois par an, en fonction de vos besoins, une cure de probiotiques sur 3 mois, ne serait-ce que pour renforcer votre immunité. 

Aussi, si vous repérez certains troubles du quotidien comme par exemple, des soucis de transit, une digestion lente,  des ballonnements en fin de repas...Il sera d'autant plus interessant de venir chouchouter votre microbiote ! 

Et puis bien sur, une cure de probiotiques sera fortement recommandée si : 

- Vous avez subi une intervention chirurgicale pour une meilleure récupération, ainsi que pour renforcer votre immunité. 

- Vous avez pris un traitement antibiotique car les molécules utilisés contre les infections dans les antibiotiques ont tendance à détruire une partie de votre microbiote, et par conséquent, à affaiblir votre système immunitaire.

- Vous subissez une période de stress ou fatigue persistante : le surmenage intellectuel ou physique est également susceptible de détériorer l’équilibre du microbiote.

- Vous voulez mieux optimiser les changements de saison :) Au printemps afin de vous aider à mieux assimiler les vitamines essentielles et mieux se remettre des petites surcharges hivernales...En été, pour vous aider à mieux supporter une consommation plus importante de fibres et crudités et bien sur en hiver, pour booster votre système immunitaire et limiter les petits maux de l'hiver ! 

Il sera d'ailleurs particulièrement de mettre en place en Octobre une cure de 3 mois de probiotiques pour vos enfant afin de renforcer leurs défenses. 

- Vous souffrez de troubles digestifs chroniques : Porosité intestinale, inflammation, Crohn, Syndrome de l'intestin ou du colon irritable, Colopathie fonctionnelle....

Sachez que de nombreuses études génétiques et bactériologiques ont montré que le microbiote (la flore intestinale) était le facteur essentiel du processus inflammatoire de Crohn chez les individus génétiquement prédisposés

Les Troubles du Système Digestif en Naturopathie

Savez-vous que la Naturopathie propose un large panel de solution pour les troubles du système digestif ? 

La naturopathie constitue, en effet, un recours précieux, cherchant en profondeur la cause des déséquilibres en prenant en compte la personne dans sa globalité, elle vous apportera des solutions efficaces pour travailler sur le déséquilibre installé parfois depuis des années. Chaque personne atteinte de MICI est unique, en fonction de son passé médical, de son terrain, de son hygiène de vie, de l’évolution de la maladie et des facteurs psychologiques, il faudra donc s'adapter. 

50% des mes patients viennent pour des soucis du digestifs, simple constipation, ballonnement, gaz intestinaux, reflux, douleurs ou pathologies plus lourdes, comme les MICI (Maladies inflammatoires chronique de l'intestin), syndrome de l'intestin ou du colon irritable, les colopathies fonctionnelles, les SIBO, Crohn, rectocolite hémorragique, hyperperméabilité intestinale...Dans tous les cas, la naturopathie apporte du confort à travers la mise en place d'une alimentation spécifique, l'utilisation de produits naturels en phytothérapie ou micro-nutrition pour réparer ou encore les conseils en hygiène de vie pour limiter les crises et les maux, mais aussi mieux gérer son stress, élément clé dans ces problématiques du digestif. 

Les problématiques du système digestif sont des pathologies complexes aux causes multifactorielles, la prise en charge doit donc être individuelle et demande une finesse de la part des thérapeutes pour déterminer les axes de priorité. 

=> Parlons-en ensemble à mon cabinet de Lyon ou de Paris ou à distance, en téléconsultation via Doctolib. 

 

Vous êtes de Lyon ? 

Pour Lyon, 29 Rue des Remparts d’Ainay, 69002 

Métro : Bellecour ou Ampère

ou Doctolib

 

Vous êtes de Paris ? 

# Pour Paris, 18 Rue Notre Dame de Nazareth, 75003 

Métro : République ou Temple 

ou Doctolib

 

Vous préférez la vidéo-consultation ? 

Doctolib

 

Et si vous avez des doutes, des interrogations ou toutes autres questions, n'hésitez pas à m'appeler, je serai ravie de vous renseigner :) 

Cell : 06 70 21 40 44


Lire les commentaires (0)

Articles similaires


Soyez le premier à réagir

Ne sera pas publié

Envoyé !

Derniers articles

SALADE D' HIVER : FENOUIL, ORANGE, AVOCAT, NOISETTES

Idée Cadeau Noël : Offrez Une Consultation de Naturopathie

NATUROPATHIE : Comprendre ses principes, ses bienfaits mais aussi ses limites !

Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rien rater

Envoyé !

Catégories

Réalisation & référencement Simplébo

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.